Comment acheter un appartement pour le louer ?

13

Jeunes travailleurs : faut-il acheter ou louer ?

Les principales raisons d’acheter ou de louer un bien

Lire également : Comment sont calculés les frais de partage ?

L’ accession à la propriété est l’une des principales préoccupations des Français. Si vous êtes jeune actif, la question de l’achat ou de la location de votre maison se pose très rapidement. Que conseillent les professionnels de l’immobilier entre l’achat et la location d’un bien immobilier ? Pour quelles raisons ? Découvrez nos réponses.

A voir aussi : Où Fait-il bon vivre autour de Montpellier ?

La location : l’option de la liberté

Tête pleine de projets, envie de découvrir d’autres horizons : Très souvent, un jeune travailleur n’est pas dans une situation de vie stable. En revanche, la location d’un bien immobilier est bien adaptée à cette phase de la vie, dans laquelle le besoin de mobilité et de liberté prévaut. Hormis un délai de préavis de quelques mois, le locataire n’est pas tenu par les importantes responsabilités liées à l’achat d’un appartement ou une maison. Pour un jeune travailleur qui vient de déménager dans une ville inconnue, la location permet de se familiariser avec ce nouvel environnement pendant plusieurs mois et d’évaluer différents quartiers avant de prendre une décision finale et de se positionner pour acheter.

Acheter une propriété pour créer un héritage

Au début de votre carrière, vous avez toute la vie devant vous et, souvent, vous n’avez pas de responsabilités familiales. Il est alors tout à fait possible de rembourser un prêt immobilier dans un délai relativement court. Cela permet entre autres de réinvestir très rapidement dans d’autres projets tels que les achats de loyers et de constituer des capitaux et des actifs intéressants à un âge relativement jeune. En outre, résidence principale ou bien locatif, l’immobilier peut générer des revenus supplémentaires importants à long terme, que ce soit par la location ou la revente avec un gain en capital. Pour cette raison Certains experts immobiliers conseillent aux jeunes travailleurs qui ne sont pas prêts à acheter leur résidence principale de faire des investissements locatifs de toute façon.

L’achat d’un bien immobilier : un bon investissement

L’argent dépensé en loyer mensuel ne contribue pas à la constitution de capital, contrairement à un prêt immobilier qui, comme tout autre investissement financier, peut être considéré comme un investissement à long terme. En d’autres termes, la location d’une maison est souvent source de pertes financières par rapport à son achat. Lorsque nous comparons les deux situations (achat et location) pour déterminer laquelle était la plus avantageuse, plusieurs critères doivent être pris en compte, tels que le prix au mètre carré, les taux d’intérêt (pour l’achat) et le prix du loyer (pour le loyer). Il montre que la location peut être source de pertes financières par rapport à l’achat.

Box : Le saviez-vous ? Plus le logement est grand, plus il est rentable C’est ça ! Étonnamment, les grands appartements sont plus rentables. En moyenne, il faut compter 3 ans pour que l’achat d’un 70 m2 soit rentabilisé, contre 16 ans pour 30 m2). En d’autres termes, la location d’un T3 pendant plus de 3 ans s’avère être source de perte financière par rapport à son achat.

Achetez pour bénéficier de faibles taux d’intérêt

Ces dernières années, les taux d’intérêt sur les prêts immobiliers n’ont jamais été aussi bas. Une situation qui perdure en 2018 et qu’il serait dommage de ne pas en profiter si vous êtes jeune actif. Champ : Quels sont les taux d’intérêt en 2018 ? Bonne nouvelle pour les pays candidats : les taux d’intérêt hypothécaires baissent dans la plupart des cas. Par conséquent, pour une période de prêt de : — Pendant 10 ans, le taux d’intérêt du prêt est de 1,09 %. — 15 ans, le taux est de 1,35 %. — 20 ans, elle est de 1,56%.

En outre, les banques, qui étaient plutôt prudentes il y a quelques années, semblent d’être moins stricts dans leurs conditions d’octroi de prêts immobiliers, de ne plus hésiter à prolonger les prêts sur de plus longues périodes, et de ne plus toujours exiger une contribution personnelle.

Aide à l’adhésion pour les jeunes travailleurs

Outre les aides publiques telles que PTZ, PAS et APL, certaines autorités locales (villes et régions) ont mis en place des programmes visant à soutenir l’accession à la propriété. Un coup de pouce pour les primo-accédants, c’est-à-dire les jeunes travailleurs, et la certitude que ces zones peuvent conserver leur population. Toutes les organisations financières proposent également des conditions tarifaires attrayantes pour atteindre cet objectif. Ceux-ci peuvent être empruntés sous la forme d’une décote sur le taux d’intérêt, de l’octroi d’un prêt sans intérêt de 15 000€ par tranche de 100 000€, etc. L’objectif est de fidéliser cette clientèle volatile.

L’achat ou la location d’une propriété à un jeune âge peut être une décision difficile. Tout ce qui Vous devez peser le pour et le contre et aborder l’un des deux projets en fonction de votre profil et de vos aspirations. Les trois points les plus importants à retenir : — La location répond au besoin de liberté des générations jeunes, actives et mobiles. — En achetant, vous pouvez constituer un capital relativement jeune et réinvestir dans d’autres projets. — Les jeunes travailleurs bénéficient d’une aide importante pour accéder à la propriété