Qui construit une maison ?

16

Entre le chalet de montagne et la cabane pour enfants, la maison A est une sorte de petite maison. Les premières maisons de ce type, appelées « A Frame » en anglais, sont apparues au Canada et aux États-Unis dans les années 1950.

En France, l’exemple le plus célèbre de maison A est celui d’Elizabeth Faure. Architecte à la retraite, elle a construit sa propre maison en A en 2013. Elle avait 58 ans à l’époque.

A lire en complément : Comment faire pour vendre un appartement ?

Il lui a fallu un an pour le construire près de Lusignac en Dordogne.

La maison à ossature en A, un toit accessible à tous

Les maisons A ont la forme d’un triangle équilatéral, les trois côtés ayant la même longueur. Ce type de construction assure une bonne isolation.

A découvrir également : Comment acheter une maison en succession ?

Son but en construisant cette maison était de prouver qu’il était possible de vivre dans une belle maison sans être riche. En fait, la maison à ossature en A est assez facile à construire et peu coûteuse.

L’architecte de profession n’a en effet dépensé que 35 000 euros pour construire le sien. Ce dernier a une superficie de 180 m2 au sol.

Sa structure se compose de 21 triangles en bois recouverts d’OSB (panneaux principalement constitués de copeaux de bois) et de tuiles de bitume. Chaque partie de la maison A avait encore besoin de 15 kilos de clous !

Lisez aussi : Dans cette serre, un architecte et sa famille vivent de façon autonome

Forfaits Open Source

La photographe Morgane Launay a suivi son amie architecte tout au long de l’année de construction. Elle a réalisé le documentaire « La Maison en A », qui est disponible en ligne gratuitement.

Aujourd’hui, plus de 200 maisons à ossature en A sont construites en France. Une carte de participant est disponible sur l’architecte pour retrouver les différents projets.

Décidé à la lumière de la demande croissante les deux amis pour créer une chaîne YouTube. Pour partager des tutoriels, des conseils administratifs et juridiques, des plans (également disponibles sur leur site web), ou des conseils pour travailler… Pour cela, elle vient de terminer une campagne de crowdfunding sur la plateforme Ulule. Ils ont collecté 29 000 euros.

Si vous n’êtes pas intéressé par le bricolage, certaines entreprises vendent des maisons A-kit. C’est le cas, par exemple, de la société italienne Madi, qui propose des modèles pliants. Ceux-ci sont installés en seulement 6 heures et coûtent 20 000 euros.

Et pour découvrir les maisons du quartier A, Elizabeth Faure propose des visites le samedi de 10h à 16h.

Cet article a été rédigé grâce au soutien de Leroy Merlin. Retrouvez ici les épisodes de Dwelling Tomorrow.