Comment choisir son poêle à bois Vendée ?

37

En Vendée, les hivers se font parfois rudes et il n’est pas évident de traverser les mois sans se réchauffer. Heureusement, acheter un poêle à bois Vendée peut vous aider à y faire plus aisément. Découvrons tout au sujet de cet accessoire qui nous tient au chaud à la maison, mais surtout, voyons comment bien le choisir.

Tenir compte du stockage et de la surface à chauffer

Pour choisir un poêle à granulés ou à bois, il faut tenir compte de la superficie à chauffer et de la température voulue. Par ailleurs, il est important de considérer la faculté de l’habitation à retenir la chaleur. L’isolation est certes un point déterminant.

A lire également : Conseils et astuces pour l’aménagement et la décoration de sa maison

Par ailleurs, il faut évaluer le stockage nécessaire. Les bûches densifiées et les granulés ont certes besoin de rester au sec et à l’abri. Sinon, on peut les déposer dans l’abri bois au jardin. Les granulés pour leur part peuvent parfois rester dans le poêle. Dans ce cas, il faut acheter un modèle qui puisse les stocker. Pour bien choisir votre prototype, vous pouvez aller sur Bionalo.

Choisir la puissance du poêle à bois

Pour profiter de la chaleur du poêle à bois, choisissez la bonne puissance. Elle est de :

A lire en complément : Panneaux solaires : économisez, produisez et protégez la planète

  • 5 kW pour moins de 100 m² ;
  • 5 à 7 kW pour 100 à 150 m² ;
  • 7 kW et plus pour plus de 150 m².

Il faut encore prendre d’autres critères en compte. Ce sont par exemple la situation géographique, l’isolation, la température de chauffe voulue, la disposition des pièces, les apports bioclimatiques.

Le rendement du poêle à bois

Le poêle à bois est une alternative de choix qui permet de chauffer une maison de manière écologique. Si vous voulez faire des économies, attention à tenir compte du rendement du poêle. S’agissant de cet indicateur, il renvoie à la capacité du dispositif à transférer la chaleur via la combustion du bois vers l’habitation.

Le chauffage au bois n’est éligible au label « flamme verte » que s’il présente un rendement de 70 %. Le rendement idéal du poêle à bois tourne justement autour de 70 à 80 %. Une fiche technique détaillée qui accompagne l’article vous présentera justement ce rendement, la puissance de l’équipement, l’émission de CO2.

Le poêle à bois à double combustion ainsi que les poêle de masse sont des modèles au rendement optimal que l’on utilise en guise de dispositifs dédiés au chauffage.

Le matériau du poêle à bois Vendée

L’acier est certainement le meilleur matériau pour construire un poêle à bois. Étanche à l’air, facile à travailler et malléable, il résiste aux chocs et aux fortes températures. Il permet de créer des poêles à bois de qualité optimale. Pour une montée en température rapide et puissante, il vaut mieux privilégier un modèle pourvu d’un corps de chauffe et sublimé par un habillage interne en vermiculite. Cela maintient la chaleur en plus d’optimiser sa restitution.

Notez encore que certains prototypes de poêles sont pourvus de pierres d’accumulation que l’on peut ajouter en option comme on les retrouve sur les poêles à inertie et les poêles de masse.