Comment se déroule la mise en œuvre d’un rupteur de pont thermique ?

919
Comment se déroule la mise en œuvre d'un rupteur de pont thermique

En vue d’assurer une parfaite isolation de votre maison, il est parfois nécessaire de faire installer un rupteur de pont thermique. Ce genre de procédé aide à réduire de façon drastique la présence de ponts thermiques dans le cadre d’une construction neuve. Vous vous posez la question à savoir comment se déroule la mise en œuvre d’un rupteur de pont thermique ? Suivez ce guide pour découvrir le processus d’installation ainsi que le rôle de ce dispositif.

Le rupteur de pont thermique : de quoi s’agit-il ?

Même si les anciennes techniques d’isolation de votre domicile n’avaient pas forcément recours à ce type de procédé, le rupteur de pont thermique est un accessoire de plus en plus plébiscité dans la construction de bâtiments neufs. Vous pouvez d’ailleurs voir sur le site d’un expert pour obtenir plus d’informations sur son utilité.

A lire aussi : Profiter de l'énergie solaire à Metz : une solution durable pour réduire vos factures énergétiques

Il est donc judicieux de se renseigner sur ce dispositif dans le cas où vous envisageriez de construire une maison passive, ou bien tout simplement de vous soumettre à la réglementation thermique.

La pose du rupteur

se déroule la mise en œuvre d'un rupteur de pont thermique

A lire également : Innovation en architecture : les tendances actuelles des garde-corps de balcon modernes

Qui dit rupteurs dit forcément ponts thermiques ! En effet, il est difficile d’aborder le sujet des rupteurs sans pour autant parler des ponts thermiques. Rappelons que ces derniers correspondent à une zone de faiblesse dans l’isolation de la maison.

Il est essentiel de comprendre que le rupteur thermique doit être inclus lors de la construction du logement. Dans la majorité des cas, il participe à l’isolation d’une dalle en béton, aux étages ou bien au niveau du rez-de-chaussée. Sa disposition doit se faire en même temps que la conception de la dalle.

Dès lors, les rupteurs thermiques peuvent uniquement être installés dans le cadre d’une construction en neuf. Leur pose est assurée par des entreprises spécialisées dans la construction de logement car le processus est très complexe.

Alors, si votre maison présente des ponts thermiques, cette solution ne vous sera pas utile car elle est incompatible avec la rénovation.

Le rôle du rupteur

Comme vous l’aurez compris, un rupteur de pont thermique est un dispositif permettant d’éviter la présence de ponts thermique. Il est question d’un module préfabriqué, à ajouter directement au niveau des planchers d’une construction neuve.

Pour ce faire, il faudra placer des rupteurs de ponts thermiques là où cela s’avère nécessaire :

  • Jonction entre le mur et le plancher inférieur ou bas
  • Jonction entre le mur et le plancher du milieu ou plancher intermédiaire,
  • Jonction entre mur et le plancher supérieur (celui du haut)
  • Balcons
  • Refend de façade.

Les différents types de rupteurs de pont thermique

Il existe plusieurs types de rupteurs de pont thermique disponibles sur le marché. Les principaux sont les suivants :

Les rupteurs en béton : Ils permettent d’assurer une continuité du matériau entre la dalle et les murs porteurs, malgré l’insertion des éléments structurels tels que poutres ou colonnes.

Les rupteurs à rupture de pont thermique : Cela peut être un simple joint isolant qui sert à assurer une transition efficace entre deux matériaux tout en évitant les perturbations au niveau de l’enveloppe du bâtiment causées par le phénomène des ponts thermiques.

Les rupteurs composites : Comme leur nom l’indique, ils se composent généralement d’un cadre métallique garni d’une couche intermédiaire faite soit de polystyrène expansé (PSE) soit, encore plus souvent aujourd’hui, de polyuréthane rigide (PUR). Cette méthode est particulièrement adaptée aux constructions bois.

Toutefois, vous devez considérer différents éléments constructifs du projet afin que le dispositif choisi y réponde au mieux. Il faut choisir son type de rupture selon la configuration générale ainsi que selon sa capacité en termes de […] .

L’importance de la mise en œuvre correcte du rupteur pour l’efficacité énergétique du bâtiment

Lorsque vous avez choisi votre rupteur de pont thermique, il faut souligner que le choix du matériau utilisé comme rupture thermique et acoustique impactera directement l’étanchéité à l’eau et au vent. Effectivement, si le rupteur ne remplit pas cette fonction alors cela affectera considérablement la qualité de vie dans le bâtiment ainsi qu’une augmentation significative des factures liées aux charges énergétiques. Choisir un bon rupteur de pont thermique est une étape cruciale dans la construction d’un bâtiment performant énergétiquement. Il faut être attentif à son installation et sa mise en place pour éviter toute déperdition de chaleur ou infiltration d’eau qui pourrait nuire au confort des occupants du bâtiment et entraîner une surconsommation énergétique.

Les normes et réglementations liées à l’utilisation des rupteurs de pont thermique

En France, l’utilisation de rupteurs de pont thermique est encadrée par des normes et réglementations bien précises. Effectivement, depuis la mise en place de la RT 2012 (réglementation thermique), les constructions neuves doivent répondre à une performance énergétique minimale qui vise à limiter les consommations d’énergie primaire du bâtiment.

Cette réglementation impose notamment l’utilisation d’un rupteur pour éviter tout pont thermique dans l’assemblage entre le plancher bas et les fondations. Il existe des normes spécifiques aux bâtiments passifs, qui nécessitent des performances encore plus poussées en termes d’efficacité énergétique. Dans ce cas-là, il est obligatoire d’utiliser un rupteur certifié Passivhaus Institut pour satisfaire aux exigences.

Pour être certain que votre construction respecte toutes ces normes et réglementations strictes liées à l’utilisation du rupteur de pont thermique, il est recommandé de faire appel à un professionnel expérimenté dans la conception d’enveloppes performantes.

Donc, si vous souhaitez construire un bâtiment performant sur le plan énergétique ou réduire vos factures liées aux charges énergétiques, n’hésitez pas à consulter notre entreprise spécialisée dans la production et la fourniture de matériaux destinés à optimiser l’isolation thermique.

Les avantages financiers et environnementaux de l’utilisation des rupteurs de pont thermique dans la construction de bâtiments durables

L’utilisation de rupteurs de pont thermique dans la construction d’un bâtiment durable présente aussi des avantages financiers et environnementaux considérables.

En utilisant un rupteur, vous réduisez les perturbations thermiques qui peuvent entraîner une surconsommation énergétique. Cela permet donc d’améliorer l’efficacité énergétique, ce qui se traduit par une diminution significative des factures de chauffage ou de climatisation. À terme, cela contribue aussi à l’aide au financement du projet grâce aux aides financières accordées pour la construction de bâtiments durables.

L’utilisation d’un rupteur permet aussi une réduction notable des émissions de carbone liées à la consommation d’énergie. Les économies réalisées sur le long terme sont donc bénéfiques tant pour votre budget que pour l’environnement.

Pensez à bien souligner que les matériaux utilisés pour la fabrication des rupteurs sont souvent récupérables et recyclables. De cette manière, ils contribuent grandement à limiter les déchets générés par le chantier et participent ainsi à la protection de notre planète.

Utiliser un rupteur peut être source non seulement d’importants gains financiers mais aussi environnementaux. Effectivement, en choisissant les meilleurs matériaux disponibles sur le marché et en faisant appel aux professionnels compétents dans leur mise en œuvre correcte, vous pouvez construire un bâtiment durable et respectueux de l’environnement tout en économisant à long terme.