Pourquoi le basilic perd ses feuilles ?

13

C’est toujours la même histoire. Nous investissons dans une belle plante, nous la chouchoutons, nous la flattons. Mais le traître n’a pas l’intention de survivre dans le monde hostile de nos records Ikea. Comment conserver son basilic en bon état le plus longtemps possible si vous n’avez pas la main verte ? Suivez le guide !

Il a du soleil, de l’eau et plein d’amour, mais il ne veut pas survivre et se laisse mourir. Votre basilic est-il complètement mou, complètement fané, jaune ? Il est peut-être temps de l’enregistrer !

A lire en complément : Quel prix pour une piscine Desjoyaux ?

Devenez la reine/roi des plantes aromatiques

Bon à savoir : Pour bien conserver votre basilic, plantez-le en pleine terre dans un pot d’au moins 15×15 cm. Si votre plante peut survivre dans son pot d’origine, elle fleurira beaucoup plus après le rempotage. Placez-le au soleil, à l’abri du vent, et assurez-vous que le pot est bien drainé pour éviter l’eau stagnante. Il peut être utilisé à l’intérieur toute l’année ou restez à l’extérieur de mai à septembre. Arrosez régulièrement. Le sol ne doit pas se dessécher. En tant que plante méditerranéenne, elle appréciera toujours d’avoir les « pieds » dans l’eau, mais la surface du sol n’est guère humide. C’est-à-dire qu’il vaut mieux l’arroser par le bas. C’est aussi l’un des conseils dont il faut surtout se souvenir : optez pour un pot troué et arrosez-le sur la soucoupe sur laquelle le pot est placé.

  • Si les feuilles jaunissent, il y a trop d’eau.
  • Vous devez couper les fleurs régulièrement.
  • Couper les grandes feuilles permet aux nouvelles feuilles de repousser plus rapidement.

Lisez également :

A voir aussi : Quelle différence entre une blatte et un cafard ?

  • 10 applications à installer pour prendre soin de vos plantes
  • 10 plantes pour un balcon fleuri
  • Bonheur, argent, amour : 6 des plantes aux vertus
  • bénéfiques

  • L’astuce simple pour savoir si vos plantes ont besoin d’eau